Nécrologie du chat : Olivia Resenterra

16,90

« Ana a ouvert la porte grillagée de la boîte pour en extraire le corps du chat. Elle l’a déposé sur l’herbe, au pied du noisetier. Autour d’elle, les oiseaux ont repris leur vol, d’un taillis à l’autre. Ils se poursuivent, se relayent, pour mieux s’ébattre dans le ciel en bouquets épars – plumes, becs, pattes minuscules.»

Nécrologie du chat, p. 69

Catégories : ,