L’Égout : Andrija MATIĆ

21,00

« Stretenović a écrasé sa cigarette. Je ne sais pourquoi, mais l’effrayante possibilité d’avoir été tenu sous surveillance policière ne m’a pas effleuré sur l’instant. La première chose à me traverser l’esprit aura été le nom de famille de Vesna ou, plutôt, le fait de découvrir de cette manière comment elle s’appelait. Ensuite seulement est venue l’idée principale.
— Une liaison… avec Vesna ? Je ne comprends pas. Quelle liaison ? »

L’Égout, p. 70

Catégories : ,