Le Quartier chinois : Oh Jung-hi

17,50

« Son petit frère sur le dos, la fillette de neuf ans que j’étais, dartreuse, les cheveux coupés en forme de calebasse avec les traces bleuâtres du rasoir sur la nuque, revêtue d’une veste citron en tissu synthétique d’où s’échappaient des morceaux de coton, regardait le quartier qui allait être le nôtre avec une inexplicable angoisse. »

Le Quartier chinois p.18