La Ville haute : Éliane Serdan

15,90

« Pourtant, quand elle imagina les rues, les toits, l’arbre devant la maison, couverts de cette neige inconnue, il lui sembla qu’enfin, la ville haute pourrait sortir de l’ombre et entrer dans une lumière semblable à celle de là-bas. »

La Ville haute, p. 60

Catégories : , , Étiquette :