La Femme-Maÿtio : Béatrice Castaner

16,90

« Elle reprend lentement son souffle, balaye les larmes sur son visage, le regard fixé sur E’wã, les lèvres frémissantes d’émerveillement. Elle revient vers elle, la caresse du bout des doigts, murmure à son oreille les mots d’amour retrouvés qu’elle avait brûlés dans sa mémoire, et sa bouche effleurant la gorge de la jument, elle frotte avec douceur le fusain de charbon de bois sur la joue, puis le pourtour de l’œil, puis le chanfrein, les mêmes gestes dont elle a rêvé des nuits entières. »

La Femme-Maÿtio, p. 53