Happé par Sempé : Christophe Carlier

7,00

« Aux écrivains qu’il met en scène, toujours tourmentés par un désir de gloire, Sempé prête un physique de collectionneur de timbres ou de chasseur de papillons. Dans les librairies, les bibliothèques où leur oeuvre attend d’improbables lecteurs, ils rongent leur frein, pareils à des albatros confinés dans une volière.
Grands rêves, grand ego… Ces ogres aux allures de Petit Poucet piaffent en devinant qu’ils ne prendront jamais part au festin de chair fraîche qu’ils s’étaient promis. Parmi eux, cependant, quelques poétesses âgées, quelques essayistes inquiets et deux ou trois romanciers frileux sont devenus, le temps et l’insuccès aidant, des humanistes malgré eux. »

Happé par Sempé, p. 15-16

Promotion de Noël